CR JPO 6 et 7 novembre 2015 Cadence Carbon Touch

Mulidine Cadence Carbon Touch

 

Journées Portes Ouvertes chez staCCato :


Les journées des 6 & 7 novembre 2015 consacrées à la Carbon Touch Mulidine et aux câbles Absolue Créations ont passé bien trop vite.

 

Nous n’avons pas chômé car la fréquentation a été permanente et avant tout je remercie le public nombreux d’être venu au rendez-vous bien sûr, mais aussi de s’être accommodé de l’exiguïté du lieu, des places disponibles etc…


Nous avons été si occupés que nous n’avons pas eu le temps de prendre des photos !


Merci évidemment à Marc de Mulidine, Christophe et Alain d’Absolue Créations de s’être prêtés avec pédagogie aux jeux des questions diverses.


Nous présentions donc l’évolution la plus poussée de la Mulidine Cadence, à savoir le modèle « Plus Plus » dans sa belle robe « Carbone Touch ».
Rappelons que la finition « Carbone » est une proposition laquée particulière qui n’intervient pas dans la qualité musicale du produit, autrement dit une Cadence « Plus Plus » en finition standard procure les mêmes frissons de bonheur.

L’ensemble en présentation était ainsi constitué :
Musique numérique via Lumin A1 et DC37 Accuphase, lecture vinyle sur Acoustic Solid Wood MPX, bras Acoustic Solid, cellule Shelter MC5000 et préamp phono Aurorasound VIDA, amplification confiée au ppfff I88V2 sans contreréaction, câblage Absolue Créations de In-tim à Tim-Réf.

Je crois que tous les visiteurs ont été médusés et pour certains cueillis à froid par l’ampleur, le naturel, la fièvre et l’intensité, la dimension et l’humanité des musiques très diverses que nous avons proposées pendant ces deux jours, nous baladant d’un jazz vocal pas vraiment épuisant pour l’ensemble, à des explosions musclées, Drones de Muse ou Marilyn Manson, de l’électro tapageuse aux sonates violon/piano, concerto divers et symphonies, ballades lyriques de Ravel à Kurtag etc…


Nous avons savouré les débordements enthousiastes des auditeurs, « quelle ouverture », « les timbres sont d’une finesse que je n’ai jamais entendue », « mon système beaucoup plus cher ne me donne pas ce plaisir et cette émotion » « quelle précision, quelle homogénéité », « je suis surpris par le naturel de la restitution, je n’imaginais pas que ce fût possible », « le grave est saisissant, il descend incroyablement bas mais avec une énergie peu commune », « si on ferme les yeux on a l’impression d’écouter des enceintes beaucoup plus grandes et surtout beaucoup plus coûteuses », « je crois que j’ai enfin trouvé mon bonheur », etc…


Oui, tout cela est vrai : la Cadence « Plus Plus » pourrait être plus grande, plus chère, oui elle laisse s’exprimer toutes les musiques, leurs particularités, leur folie ou leur noblesse, leur panache ou leur punch, leur délicatesse ou leur excitation, et jusqu’à des niveaux prohibés (nous l’avons prouvé pour répondre à quelques provocations) et sur des musiques que beaucoup encore lui croient interdites.


Et pour répondre à une question récurrente : bien sûr qu’elle s’accommode d’amplis à transistors et sera même le plus souvent associée à du totor et oui le choix est large car elle n’est ni gourmande ni exigeante électriquement, mais bien évidemment révélera les carences expressives de nombreuses électroniques réputées. Tant pis.


Oui, on peut la raccorder avec d’autres câbles que les Absolue Créations et entendre la hiérarchie entre Cadence, Cadence Plus et Cadence Plus Plus. Mais c’est dommage. Parce qu’à force d’écoutes, je me demande si les câbles Absolue ne sont pas tout simplement les meilleurs.


Mais bon, c’est notre avis…


Et la combinaison que nous avons proposée pendant ces deux jours est probablement difficile à surpasser.


Mais bon, c’est notre avis.