Münich High-End 2013 part 4

Münich 2013 part 4

Kaos ? Pas vraiment !
Miam ! Et encore... Amusant et pas nul ! Göbel H-E

Enchaînons… 4ème volet :


La jolie découverte de l’année, ce sont les enceintes Sound Kaos, dont le dessin rappellera les petites Vivid ou les Abyss Acoustique (qu’est-ce que c’est devenu ça ?), jolies formes pas vraiment abouties, bois blond de la grande époque de la déco danoise élégante quand même pas magnifique, en revanche une restitution animée, habitée, volubile, des timbres d’une grande subtilité, révélés sans doute par les câbles Absolue Créations ; j’aurais bien aimé écouter des formations un peu plus complexes sur ces petits bolides facturés 16 000 € l’air de rien, mais au moins la musique était-elle respectée ! Ça adoucit la note, franchement…




Voxativ : toujours aussi passionnantes ces enceintes à pavillon arrière utilisant un large-bande maison (au milieu d’une ligne complète de transducteurs) conçu par un génie du HP, Inès Adler qui a fait disparaître tous les petits défauts agaçants et congénitaux des large-bandes bi-cônes au profit d’une richesse harmonique et d’une délicatesse de peu d’équivalent, le tout bien sûr animé du plaisir à gazouiller propre à ces solutions si ardues.

A suivre, ça m’intéresse vraiment énormément, d’autant que Voxativ vient de sortir un « petit » modèle adorable (à ne pas confondre avec abordable), la (Pi, comme le film assurément improbable et grandiose d’Ang Lee, un moment de cinéma à la fois beau (c’est peu dire), métaphysique et qui n’a pas peur de se jeter dans le mysticisme).


Le clou du salon maintenant, le buzz ?…