aktyna

universel

aktyna

Belgique / Grèce

Une bien agréable petite découverte que les A.R.I.S au début, les DYNARIS ensuite. Petite par la taille mais importante par son apport.


Une série de nouveautés vient compléter les désormais célèbres ARIS Evo 2 et DYNARIS.

Ceux qui nous intéressent particulièrement sont les EVO DYN et 432.
 

Commençons par le début : que sont donc ces A.R.I.S. ?


Ce sont des supports, comme les désigne leur concepteur, dont le principe est non pas de transmettre les vibrations induites par les appareils vers une base plus stable, cas de la plupart des cônes ou assimilés, mais bel et bien de les disperser via l´action d´un cœur de polymère propriétaire…


Aucun doute : non seulement le résultat se traduit par une notable amélioration de la restitution, mais qui plus est dans presque tous les cas de figures : lecteurs, amplis, petites enceintes, grosses enceintes, indépendamment du support ! Une rare universalité pour un accessoire !!!!


Et pour l´instant, aucun effet pervers détecté, pas de ces petits travers, déforma-tion ou exagération flatteuse, que le plaisir d´un bénéfice flagrant dans un registre précis empêche de percevoir sur l´instant…


Même certains appareils qui détestent d´autres bons systèmes de découplage (Skok Absorbers par exemple) accueillent volontiers et à leur profit ces assemblages hétéroclites…


Placés sous les enceintes, les A.R.I.S. insufflent de la respiration à l´image sté-réo, donnent de l'air, semblent décontracter la restitution, reculer les résonances de liaison au sol, autorisent éventuellement une écoute à niveau plus élevé, mais vraisemblablement également à niveau plus faible en décrispant certaines to-niques ou acidités avec lesquelles on avait appris à vivre… Les harmoniques se déroulent plus librement, plus longuement, ordonnées, affinant les délicatesses des timbres. Oh pas du grand spectacle, mais ces objets soutiennent le naturel de certains beaux systèmes… Le déroulement mélodique, plus affiné encore, est éga-lement ce qu´on semble pouvoir attendre en les plaçant sous les ampli à tubes comme à transistors... Et la rapidité aussi, une rapidité de bon aloi, cette fois ins-tallés sous les lecteurs CD ou les enceintes légères…


Puis il y eut DYNARIS ! Une évolution du modèle EVO 2 via l'ajout de fines plaques de céramique au sein du polymère, fragmentées par cryogénisation.


Le résultat est tout simplement bien supérieur, même si l'utilisation, par la précision obtenue, devient plus pointue : à l'extrême, l'emploi des DYNARIS sublimera les qualités de n'importe quel bon appareil mais soulignera aussi les défauts des moins bons ! Oh, je ne suis pas le seul à proposer ces objets ; pour une fois que nous sommes d´accord ; peu importe, ça vaut le coup ! Vraiment. Et le coût !

 

Et désormais ce sont les nouveautés EVO DYN et 432 qui viennent compléter la gamme par le haut, ainsi qu’un modèle intermédiaire qui nous intéresse moins.

 

Que dire de ces nouveaux supports ?

 

Pour faire simple, l’EVO DYN est un double DYNARIS et agit comme tel. Ca s’entend : on va indubitablement plus loin dans la précision du message, le nettoyage de parasites, la rigueur de la restitution au profit exclusif de la justesse musicale et l’expressivité qui nous est chère.

Le gain est patent sans coûter ni la dépense ni la difficulté à vouloir superposer 2 x DYNARIS !

 

Le modèle « 432 », nombre correspondant à la fréquence de résonnance de l’eau, est plus difficile à saisir, et, de notre point de vue, à utiliser.

L’impression, si on place 3 x « 432 » sous un appareil, est que celui-ci devient peut-être un peu trop beau pour être vrai, mais c’est vraiment étonnant, fluidité, matière, souplesse.

 

Il semble plus judicieux d’utiliser le « 432 » avec parcimonie, doser sa place au milieu d’EVO DYN par exemple, dans une formule 1+2 ou 1+3 et là, l’amélioration peut devenir à la fois somptueuse et rigoureuse.

En tout cas, l’apport de ces petits objets est toujours aussi manifeste, permettant à votre chaîne de révéler plus encore ses qualités propres et les tests sont toujours aussi passionnants.