moca

petit français qui monte

moca

 

Moca ?

 

Encore un truc qui n’est pas un nom…

 

Ca deviendrait une manie chez staCCato ?

 

Peu importe, Moca c’est un bonhomme sympathique (mais de ces gens un peu énervants quand même car ils gardent la grâce de l’adolescence) qui l’air de rien a quand même un peu de bouteille.

 

Les haut-parleurs ça le connaît d’autant plus qu’il travaille avec Gilles Milot, quand même

 

Et donc pour ses propres enceintes, considérant qu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, il a créé son propre haut-parleur un petit coaxial vraiment sur-prenant et l’utilise dans deux enceintes, une biblio qu’il a baptisée David !

Et une colonne qu’il a baptisée ? Hmmm ? Je vous le demande ? Goliath ? Non. Jonathan ? Non : Ulysse !

 

Pour l’instant je commence par les David.
Enceinte vraiment compacte, même minuscule, superbement fabriquée, élégante, elle est d’autant mieux équilibrée qu’elle ne cherche pas à se faire plus grosse que nature, elle chante avec plaisir… Nuancée et raffinée, elle soigne les timbres avec une rigueur minutieuse et, dynamique et rythmée, elle est à même de remplir un volume assez étonnant compte tenu de ses faibles dimensions !
Depuis le temps qu’on cherchait des enceintes bibliothèques haut-de-gamme qui ne sombrent pas dans la caricature de la grenouille qui se veut bœuf ! Voilà, c’est fait !