mulidine cadence plus et carbon touch

OSNI

mulidine cadence plus

Mulidine Cadence +, Cadence ++ & Carbon Touch

 


Comme nous le disions dans la page réservée aux merveilleuses Mulidine :

Nous avons aussi en présentation une version un peu spéciale des Cadence, des Cadence + en quelque sorte.
Une innovation discrète certes (Mulidine pour l’instant ne communique pas sur le produit) mais ravageuse…
Oui, une Cadence + ressemble à une Cadence, a l’air d’une Cadence… Mais c’est beaucoup plus que ça. C’est à l’intérieur que la magie se passe, c’est à l’extérieur que la supériorité s’affirme et revendique une place bien au-delà du surcoût quoi qu’en disent certains spécialistes du parler sans savoir qui savourent leur pouvoir de nuisance.

La Cadence + est un objet un peu pensé pour nous, à notre suggestion, une Cadence revisitée, composants et câblage interne en Absolue Créations … Une Cadence + donc.

 

Les habitués de staCCato savent que cette culture du composant nous correspond parfaitement (By staCCato, Living Voice…). Et si sur le papier, l’évolution n’est pas impressionnante, à l’écoute… Mazette…


L’écart ne remet rien en question des qualités uniques de la Cadence bien au contraire, mais tout est amplement magnifié, la sensibilité, la dynamique extravagante, la définition des matières, les variations frissonnantes des couleurs, les ondulations rythmiques, l'incarnation, la présence sensuelle et coetera…
Ainsi l’enceinte paraît nettement plus volumineuse, plus riche, d’un ambitus plus étendu, plus réactive, plus couteuse, plus généreuse, mais aussi plus exigeante côté électronique car accuse d’autant plus les déficiences d’appareils souvent surestimés ! Et bien sûr, sur tout type de musique, la Cadence + est franchement détonante.
C’est singulier, elle pourrait coûter le double d’une Cadence mais non : à peine 960 € supplémentaire pour franchir plusieurs crans de gamme, un écart possiblement plus marqué qu’entre une Allegretto et une Cadence

 

Aussi, poussant l’idée des composants nobles plus loin toujours autour de câbles internes réalisés par Absolue Créations, est née la Carbone Touch.
La Carbone Touch réunit une évolution technologique plus avancée (et le choc là encore est immense : lorsque nous les avons branchées sur un by staCCato, nous avons vu perler aux yeux de leur créateur, venu nous les faire découvrir, les larmes qui ne mentent pas) et une finition qui transforme radicalement l’objet, lui donnant une modernité osée, cette surface Carbone qui fascine tant dans les bagnoles allemandes…

 

Une transmutation de la Cadence ? En quelque sorte !

 

Car musicalement, on a déployé les vertus par… 10 ou 1000 ? L’enceinte a immensément grandi mais sa réceptivité, sa vocalité frémissante se sont autant affutées que sa vigueur organique, c’est prodigieux, et évidemment ce modèle va chatouiller des références revendiquant les prix sidérants du luxe. Or elle coûte dans les 7000 € en finition Carbone qui n’est pas anodine dans le prix final (1608 €).


Bien sûr, l’évolution technique est disponible en finition standard et dans ce cas la paire d’enceinte est donc de 5400 €.
Il est difficile de comprendre comment une évolution de composants peut métamorphoser un objet sonore. D’autant que le principe ne tient pas de la baguette magique et ne fonctionne que si l’étude de l’objet initial est parfaitement aboutie sous peine de dévoiler plus de défauts que de qualités. La recette n’est pas facile, bien au contraire !


Dans le cas de la Cadence, on ne sublime que le meilleur, on souligne l’évidence qu’il n’y a aucun défaut natif, et on n’en revient pas qu’une enceinte aussi compacte puisse offrir une si intense musique et objectivement on tient dans l’exercice la preuve que l’étude originelle est absolument sans faille !
Quel choc…


Ne soyez pas timide, ça vaut le coup d'oreille parce que, pour peu que l'ampli soit à la hauteur, les"+" sont très significatifs !!!!

 

Bien sûr, nous essuyons déjà les tirs de quelques crétins de forums (« comment est-ce que ça peut coûter une telle différence pour un bout de fil ? ») à qui l’anonymat du web autorise un fiel dilatoire ne prouvant que l’exiguïté cérébrale, qui glosent sur le prix des évolutions en oubliant qu’ils peuvent par ailleurs idolâtrer de vaines technologies présomptueuses.
Devons-nous leur pardonner parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils disent ? Non. C’est la même ignorance qui crée ségrégation ou ostracisme et produit les dérives que nos sociétés subissent.


Une simple démonstration soignée prouvera aux mélomanes et sans aucun doute que la question ne se pose pas en tels raccourcis. Que la question ne se pose pas du tout.

Et les autres feront l’effort de comprendre que si la Cadence ++ avait été rebaptisée, un peu redessinée, un peu artificiellement grandie pour « paraître » un plus gros modèle, personne ne se serait posé de question sur le prix.