dégraissé

un lecteur de notre site nous a récemment demandé pourquoi nous ne reprenions pas le "glossaire cuistre" de Strad dont nous avons été un partenaire privilégié. L'idée nous a paru excellente, l'autorisation rapidement donnée et voilà. Nous nous autoriserons bien sûr à l'aménager et le compléter au fur et à mesure des idées.

dégraissé

Dégraissé



Une restitution dégraissée ne définit pas une qualité en elle-même. Dégraissé utilisé tel quel pourrait aussi bien signifier décharné.

En pratique on ne parle guère de dégraissage que par opposition aux trop nombreuses propositions de grave-bas-médium envahissants, un peu lents, un peu volumineux, traînants, bref, trop "gras", enrobés et redondants…


Dégraissée définit donc la normalité : des graves lisibles, précis, tendus, nets. Quelle surprise de découvrir tout à coup qu’il y a des timbres dans le bas du spectre !


Ah, évidemment, la mode des caissons de grave, toujours réglés trop forts et agissant aussi sur les fréquences élevées (tout est en résonance !) ne peut pas aider à dégraisser !