harmoniques

un lecteur de notre site nous a récemment demandé pourquoi nous ne reprenions pas le "glossaire cuistre" de Strad dont nous avons été un partenaire privilégié. L'idée nous a paru excellente, l'autorisation rapidement donnée et voilà. Nous nous autoriserons bien sûr à l'aménager et le compléter au fur et à mesure des idées.

harmoniques

Harmoniques



Tout phénomène périodique peut être décomposé en une série de fréquences, dite série de Fourier, composée d'une fondamentale et de fréquences multiples de cette fondamentale. En acoustique, il y a deux systèmes différents pour nommer ces composantes de fréquence sinusoïdale d'un son périodique.

Considérant le spectre sonore dans son entier, la fréquence fondamentale f 0 est également appelée premier partiel.

Avec un son musical de hauteur fixe, on utilise la notion d’harmoniques. f 0 est la fondamentale, et f 1 ( soit 2 x f 0) le second harmonique, etc...

Il vaut donc mieux réserver le terme "harmonique" aux sons musicaux strictement périodiques, dont les composantes spectrales sont des multiples entiers de la fréquence fondamentale. Dans tous les autres cas, où les "fréquences harmoniques" du son ne sont plus des multiples entiers de la fréquence la plus basse, on arrive à un oxymoron : des "harmoniques inharmoniques" ; c'est pourquoi on parle alors uniquement de partiels. Par exemple, les instruments à percussion, instruments qui n'ont pas de hauteur fixe, ne comportent que des partiels.