modulation, amplitude

un lecteur de notre site nous a récemment demandé pourquoi nous ne reprenions pas le "glossaire cuistre" de Strad dont nous avons été un partenaire privilégié. L'idée nous a paru excellente, l'autorisation rapidement donnée et voilà. Nous nous autoriserons bien sûr à l'aménager et le compléter au fur et à mesure des idées.

modulation, amplitude

Modulation, amplitude


On pourrait se référer au passage sur la dynamique pour expliquer cette notion de "modulé". La modulation c’est l’articulation ductile du message, du chant, des respirations, du phrasé. C’est la différence entre une progression par paliers et un lien constant et souple entre les notes, entre une dynamique crantée et une courbe permanente de hauteurs et inflexions si intimement combinées, induites, pétries, que cette rare sensation du naturel est enfin rendue possible…


C’est parfois ce que certains tentent d’exprimer en parlant de restitution "analogique". Mais c’est un terme qui ne veut pas tout dire : à l’époque de l’analogique il y avait autant d’enceintes médiocres.