sfumato

un lecteur de notre site nous a récemment demandé pourquoi nous ne reprenions pas le "glossaire cuistre" de Strad dont nous avons été un partenaire privilégié. L'idée nous a paru excellente, l'autorisation rapidement donnée et voilà. Nous nous autoriserons bien sûr à l'aménager et le compléter au fur et à mesure des idées.

sfumato

Sfumato



Le sfumato signifie évanescent, où viendrait s'ajouter une notion d'enfumé.

Dérivé de l'italien fumo, la fumée. Le sfumato est une technique mise au point par Leonardo da Vinci : "sans lignes ni contours, à la façon de la fumée ou au-delà du plan focal".


Le résultat est un effet vaporeux, obtenu par la superposition de plusieurs couches de peinture extrêmement douces, afin de donner au sujet des contours imprécis. Et une impression de profondeur…


Sfumato est peu employé en vocabulaire hifi, et c'est bien dommage : on simplifierait beaucoup la description des résultats dominants de la restitution sonore, fréquemment encensés d'ailleurs, un flou artistique, quelques coups de zoom sur des instants choisis par le système, et voilà…


Utilisation potentiellement regrettable car Sfumato est un terme noble ; on devrait essayer de l'employer pour glorifier une sorte de "flou / net" élégant, lié au modelé, à une intégration du piqué dans le flou, un peu comme certains objectifs photographiques donnent à première vue une sensation de netteté, de piqué plus précis, mais s'écroulent à l'agrandissement, alors que d'autres, au résultat apparemment moins absolument net, révèlent un maintien de précision sur de très forts agrandissements parce que l'image expose un modelé, un relief interne plus fouillés…