haut-rendement

Le haut rendement maintenant.



Ah, la belle affaire !


Que ce soit clair : pour nous le haut rendement d'un strict point de vue des mesures n'a aucun intérêt : il n'y a pas un haut rendement mais des hauts rendements et là encore nous rejetons l'amalgame simpliste.

 
Le haut rendement n'est pas une fin en soi à notre sens et à nos sens. Il se trouve juste que les solutions techniques employées pour flirter avec le naturel ( réelle accélération sur les transitoires, vélocité qui permettra de profiter des plus infimes frissons habitant ou hantant les silences, les réverbérations anodines, les fins de notes subliminales, pouvoir résolvant qui octroiera l'expressivité foudroyante… ) conduisent à un rendement élevé.


Le haut rendement n'est pas la condition de départ mais la conséquence la plus fréquente d'une quête précise de quelques fondamentaux de la transcription et transposition indispensables à une restitution libre et plausible de la musique !


Avec de surcroît, sitôt que l'enceinte haut rendement présentera une charge simple, l'avantage de pouvoir jouir des qualités fabuleuses ( et insoupçonnables dans le monde majoritaire des enceintes traditionnelles ) des meilleures amplis triode sans contre-réaction : le plus bel équipage de chevaux tirant un cabriolet, si piaffants soient-ils, n'évoluera jamais avec la grâce, la liberté, la spontanéité d'un beau pur-sang dans la plaine…



Le haut rendement pseudo domestique qui, de la sono, garde le prosaïsme caricatural ne nous intéresse pas.


De même, le haut rendement - par ailleurs respectable - des amateurs de fer à souder, de tournevis ou d'oscillo, d'entassement de pavillons biscornus en plâtre ou staff, n'est pas davantage notre tasse de thé, commercialement parlant en tout cas ( mais nous aimons bien l'esprit… )


Pas plus que le haut rendement qui canarde une même note de porte-voix dans le haut du spectre - cas fréquent sur les larges-bandes - ni le haut rendement qui essouffle les amplis en prétendant raccorder harmonieusement un ou des gros HP traditionnels aux lourdes membranes avec des chambres de compression les clouant sur place d'une dizaine de dB, autrement dit qui espère faire tourner conjointement sur un même circuit un Dragster et un Solex !


Non : le haut-rendement n’est pas une obsession pour nous mais une porte ouverte parmi d’autres…